Rihanna (presque) sage à la Fashion week New-York

Rihanna

Ces derniers mois, plus que jamais, Rihanna rime avec choc, polémique, scandale et provocation. Ses apparitions dénudées sur tapis rouge, en soirée et dans les médias font sensation (du pain béni pour son publiciste !) et l’on se demande jusqu’où elle peut encore aller. D’autant qu’elle fut sacrée « icône de mode » lors des Fashion Awards de New York au mois de juin. Prix qu’elle reçut des mains de la grande prêtresse de la mode, Anna Wintour, quasiment nue (Rihanna, pas Anna !) sous une robe longue transparente qui restera dans les annales. « Les règles sont faites pour être brisées » déclarait-elle alors. Et à la censure (son compte Instagram a été suspendu), elle dit « F**K ! ». Aussi, s’attendait-on à une surenchère de la provocation pour ses traditionnelles apparitions aux défilés de la Fashion Week de New York. Que nenni ! La diva a choisi de la jouer low profile. Enfin, à la mode Rihanna. Car le plus classique des tailleurs se dévergonde sur ses épaules. D’autant que Riri semble définitivement fâchée avec le soutien-gorge. En même temps, si ça tient tout seul, autant en faire l’économie (comme si elle en avait besoin !).

Six traits émotionnels du cerveau féminin
Les meilleures séries TV avec de belles histoires d’amour