«DRESS» LIKE A MAN TOO: Top et Flop de l’avant-première

Une avant-première de film, ce n’est pas la remise des Oscars mais ce n’est pas non plus une sortie ciné entre potes. Alors, quel dress code faut-il adopter pour la circonstance ? Même les célébrités ne maîtrisent pas l’exercice. Démonstration à l’avant-première de Think Like a Man Too.

S’il n’y a pas de tapis rouge, il reste l’épreuve du photocall. Si l’évènement est ouvert au grand public, il y a tout de même la concurrence des autres stars et cet essaim de photographes et journalistes qui ne manque pas de disséquer les looks au pixel près.

Une star en avant-première se doit de faire rêver tout en restant « accessible » à son public. La tenue de circonstance est donc à mi-chemin entre l’habit de gala et le style casual. Les traînes de robes couture et autres looks cérémonieux sont donc hors sujet, de même que les poses de « Drama Diva » devant les objectifs des photographes. Glamour + décontraction : une bonne équation que ne maîtrisent pas forcément nos « amis » people qui en font parfois trop ou pas assez.

Gabrielle Union a choisi de porter un ensemble jupe crayon et crop top en dentelles. Parfaites coupes pile-poil dans la tendance. C’est chic sans ostentation. Un sans-faute. A quelques détails près, Golden Brooks porte le même look que Gabrielle mais ça ne fonctionne pas du tout ! Cambrure exagérée accentuant un bidon qui devrait être rentré, longueur mi-cuisse has been, accessoires grossiers (ce bracelet rose fluo clouté sur la dentelle blanche est aussi malvenu qu’un cafard dans le potage !). Enfin ! La classe, on l’a naturellement ou on ne l’a pas.

Le look de Meagan Good, en soi, n’est pas mal. Mais la longue robe blanche vaporeuse et hyper sexy est inappropriée pour une avant-première. Ce n’est pas le Festival de Cannes !

Passons en revue le style de Keri Hilson. Veste blanche de tailleur : check. Décolleté plongeant : check. Mini short noir : check. Escarpins noirs : check. One shoulder court : check. On lui donne 20/20 pour cette version décontractée et sexy du tailleur classique. Keri a tout bon.

On croirait Kevin Hart habillé pour aller se marier au bled. Non au costume couleur crème anglaise, non à la chemise blanche de smoking, non à cette pochette inqualifiable, NON, NON, NON aux bijoux bling bling. Tout faux !

Michael Ealy, lui, a fait le bon choix de coupe et de couleur. Simple et efficace. De toutes façons, avec ces yeux là, tout fashion faux pas passerait inaperçu.

LaLa Anthony a d’abord plongé dans les profondeurs abyssales du mauvais goût lors de l’avant-première du film à Hollywood. Ok, soyons indulgents. Cette tenue aurait été parfaite pour un remake X de Xéna la guerrière. Ce n’est donc pas le bon look pour le bon évènement. Même film, même LaLa quelques jours plus tard à l’avant-première d’Atlanta : cette fois, elle a retenu la leçon et l’a joué soft avec une petite robe noire ( valeur très sûre ) cachant obus et genoux. Toute en suggestion et moins dans le déballage.

Six traits émotionnels du cerveau féminin
Connaissez-vous Angelina Jolie ?