Le rappeur Nelly arrêté en possession de drogue et d’armes !

sm6wRUgwoy2l

La scène s’est déroulée samedi dernier, dans le comté de Putnam, dans le Tennessee. La police effectue un banal contrôle routier dans le bus de la tournée du rappeur Nelly qui se rendait à Saint Louis, d’où il est originaire. A la fausse grande surprise générale, les forces de l’ordre tombent sur des médicaments. Jusque-là, rien d’affolant. Mais selon les informations de WRCB TV, « un sac plastique contenait des cristaux positifs au test de méthamphétamine, ainsi qu’une petite quantité de marijuana et du matériel de drogue ». Et ce n’est pas fini : les choses se corsent lorsque la police découvre de l’héroïne et une arme chargée !

Dans le détail, l’enquête révèle que le bus transportait une centaine de sachets habituellement utilisés pour la vente de stupéfiants, de nombreuses armes de poing dont un calibre 50 Desert Eagle, un calibre 45 Tarus et surtout un magnum Smith & Wesson.

Avec un bus aussi bien chargé (et c’est le cas de le dire !), si Nelly n’a rien vu passer ni senti des odeurs fortes de marijuana qui ont justement fait frétiller les narines des agents, autant dire que ça sentait le sapin.

Evidemment, le rappeur n’était pas seul dans cette galère : six membres de son équipe ont été arrêtés. Tous ont été relâchés, y compris Nelly, excepté Brian Keith Jones, 44 ans, qui a assumé, seul, sa responsabilité dans cette affaire. Aucune charge n’a donc été retenu contre les six autres occupants du bus.

A 40 ans, Nelly s’est fait prendre « bêtement » car initialement, les policiers s’apprêtaient à un simple contrôle : le bus n’affichait pas les autocollants obligatoires sur le pare-brise pour une circulation légale dans l’Etat du Tennesse ! Après avoir payé sa caution de 10.000 dollars pour « possession de méthamphétamine, de marijuana et de matériels servant à la revente de drogue », Nelly passera devant le juge le 19 juin. Les armes resteraient l’affaire de ce fameux Brian Keith Jones.

Rappelons qu’en 2012, une arrestation similaire avait déjà fait la une des journaux. Cette fois-ci, c’était déjà l’un de ses comparses qui avait été jugé coupable. S’agirait-il d’un mauvais remake trois ans après ?

Après une déception sentimentale avec Ashanti, on peut pensé que 2015 sent le roussi pour Nelly.