Les coûts fixes sont ceux dont vous ne pouvez pas vous débarrasser : les factures d’eau et d’électricité, les achats hebdomadaires de nourriture, les paiements mensuels qui vous parviennent à temps chaque jour 1, comme l’hypothèque ou l’assurance … 

Économiser sur les factures de services publics

L’électricité, le gaz, l’eau et la connexion à l’Internet sont des coûts fixes qui pèsent lourdement sur vos revenus. Cherchez, comparez et si vous trouvez un meilleur taux, changez. Toutes les compagnies ont des offres, des packs ou des tarifs réduits à certaines périodes. Mais il existe bien d’autres possibilités pour réduire les factures. Nous nous concentrons sur l’eau et l’énergie.

Économisez en électricité surtout les appareils qui dépensent le plus. Il faudrait les utiliser comme il le faut:

-Assurez-vous que la puissance indiquée dans votre contrat est bien celle dont vous avez besoin, car vous payez peut-être trop cher pour trop de kilowatts.

-Ne mettez pas dans le réfrigérateur de la nourriture encore chaude, sinon vous l’obligerez à faire des heures supplémentaires (et à consommer encore plus).

-Ne mettez la machine à laver que lorsqu’elle est pleine, avec juste assez de détergent pour éviter les résidus et, si le linge n’est pas trop sale, avec de l’eau froide. N’oubliez pas de nettoyer souvent le filtre, car l’accumulation de calcaire augmente également la consommation.

-N’ouvrez pas la porte du four lorsqu’il est en marche, vous perdrez beaucoup de degrés de choc et devrez travailler plus dur pour les retrouver. La même chose se produira si vous mettez des aliments surgelés : double travail pour le four, double dépense pour vous.

-Lorsque vous achetez un nouvel appareil, assurez-vous qu’il est efficace.

-N’utilisez rien qui ne soit pas essentiel : s’il fait beau, étendez les vêtements à l’extérieur, au soleil, au lieu de mettre le sèche-linge en marche ; si vous quittez une pièce, éteignez la lumière ; si vous n’utilisez pas un appareil, débranchez-le (en veille, ils consomment aussi)…

Vous pouvez également économiser en butane, en diesel ou en propane. Quel que soit le système que vous utilisez pour le chauffage, soyez particulièrement prudent en hiver avec le chauffage. Voici ce que vous pouvez faire :

-N’augmentez pas le thermostat au-delà de 21 degrés. Vous n’aurez pas besoin de plus si vous êtes habillé avec vos vêtements habituels pour les mois les plus froids. Il est interdit d’entrer dans la maison et de porter une chemise à manches courtes.

-La nuit, il est préférable de baisser le thermostat de deux ou trois degrés que d’éteindre le chauffage : la température tomberait trop bas et lorsque la chaudière est rallumée, il faudrait faire un grand effort pour atteindre à nouveau la température de confort.

-Le soleil est chaud ! Si c’est une belle journée, remontez les stores et ramassez les auvents, la température va monter et vous économiserez du travail sur la chaudière.

-Dans la cuisine, utilisez la chaleur résiduelle des brûleurs pour terminer la cuisson des aliments.

-Un bain implique la dépense d’environ 150 litres d’eau. Une douche rapide, 30 litres.

-Collectez l’eau qui n’est pas encore chaude lorsque vous allez prendre une douche dans un seau. Il vous aidera à nettoyer le sol ou à arroser les plantes.

-Attention aux robinets : fermez-les quand vous ne les utilisez pas (en vous brossant les dents, en vous savonnant les mains…).

-Arrosez les plantes dès le matin ou avant de vous coucher. Si vous le faites en plein soleil, l’eau s’évaporera rapidement et vous devrez en rajouter.

-Si votre facture crève le plafond, vous pourriez avoir une fuite. Contactez l’entreprise, elle vous aidera à vérifier.

La téléphonie et la connexion internet pèsent également lourd dans le budget d’un ménage. Vous pouvez aussi gérer votre consommation. Pour économiser en téléphonie, évitez les appels surtaxés. Afin de converser avec vos proches et votre famille, utilisez Skype, ou les extensions des webmails gratuits comme Yahoo, Messenger ou Google Talk. De nos jours, il existe beaucoup d’applications auxquelles vous pouvez tirer profit. Calculez le coût de votre abonnement et évaluez les dépenses. Faites des comparaisons et changez de fournisseur d’accès internet si nécessaire.

Économiser sur les courses

Planifier, planifier, planifier. Il n’y a pas d’autre moyen d’économiser sur les dépenses du ménage. De temps en temps, nous devons acheter de la nourriture, des produits de nettoyage, des vêtements et des chaussures… Comment pouvons-nous bien planifier ?

-Avant d’aller faire des courses, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin et quand vous allez l’utiliser ou le consommer. Une fois que vous avez répondu à cette question, écartez ce qui n’a pas d’objectif clair : c’est un caprice, pas un besoin.

-N’allez pas faire les courses quand vous avez faim. Si vous le faites, tout ira dans vos yeux.

-Nous continuons avec la nourriture. Essayez de faire les courses tous les jours. Procurez-vous seulement de ce dont vous aurez besoin pour les prochains repas. C’est le moyen le plus efficace de tirer le meilleur parti de ce que vous achetez et de ne pas finir par jeter des produits qui ont été abîmés après des jours de sommeil au réfrigérateur. Saviez-vous que chaque Espagnol jette plus d’un demi-kilo de nourriture en une semaine ? Le coût de ces déchets est d’environ 250 euros par personne et par an. Si vous êtes quatre dans votre famille, vous pourriez gaspiller 1 000 euros par an.

Vous devez donc avoir le sens de l’organisation mais aussi comparer les prix et se rendre dans plusieurs enseignes.

Économiser sur les primes d’assurance

L’hypothèque est souvent la dépense mensuelle la plus importante d’un ménage. Il sera difficile de négocier avec la banque pour faire baisser le différentiel et pouvoir épargner quelque chose dans ce concept, mais si vous avez également contracté avec elle l’assurance vie de la famille, vous avez là une option d’épargne importante.

La première chose à faire est de savoir ce dont vous devez tenir compte lorsque vous souscrivez à une assurance vie et quel produit vous convient le mieux. Et deuxièmement, avec qui vous allez le faire. Ces conseils vous aideront à prendre une décision :

-Étudiez le marché et comparer les prix, ça vaut le coup ! Les banques vous font payer en moyenne 48 % de plus pour votre assurance vie qu’une compagnie d’assurance spécialisée. 

Important : peu importe ce qu’on vous dit, vous devez savoir que vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance auprès de la banque, vous êtes libre de le faire avec qui vous voulez.