L’été arrive, la chaleur augmente au fil des jours, les vacances approchent, et aussi son lot de moustiques.  Si le “problème” ne résidait que dans le petit bourdonnement dans l’oreille, avec ces moustiques viennent aussi plusieurs maladies. Il y a quelques années, le nombre de cas enregistrés et de décès dus à la dengue a battu des records alarmants. L’insecte capable de transmettre des maladies telles que la dengue, le chikungunya et le zika, poursuit sa progression en France. Il est désormais “durablement installé” dans quelques départements. Les Alpes-Maritimes et le Var sont placés en vigilance rouge. Face à un tel problème, nous pouvons  et devons, tous faire notre part pour empêcher la propagation des maladies par la propagation des informations. Ainsi, aujourd’hui, des recettes de répulsifs 100% naturels dont l’efficacité a été prouvée par diverses recherches scientifiques dans le monde vous seront proposées. Découvrez trois recettes de répulsifs 100% naturels à l’efficacité scientifiquement prouvée et découvrez les bienfaits et les propriétés de l’huile essentielle de citronnelle.

L’huile essentielle de citronnelle 

Le protagoniste de ces recettes sera l’huile essentielle de citronnelle, qui est très reconnue pour son pouvoir répulsif, antiseptique, anti-inflammatoire et antimycosique. Il y a plusieurs répulsifs industrialisés à base de citronnelle sur le marché, en fait, il y a de nombreux répulsifs aux actifs controversés. Alors, pourquoi ne pas utiliser une option 100% naturelle et sûre pour vous protéger et protéger les personnes que nous aimons ? Tout d’abord, passons à la définition de base de l’huile essentielle de citronnelle. 

La citronnelle est une herbe originaire d’Asie et aujourd’hui cultivée dans le monde entier en raison de l’intérêt mondial pour l’action répulsive de son huile essentielle. Il existe deux espèces principales à partir desquelles on obtient l’huile essentielle de citronnelle, la citronnelle de Java (Cymbopogon winterianus, la plus répandue au Brésil) et la citronnelle de Ceylan (Cymbopogon nardus, la plus utilisée en parfumerie). La citronnelle génère une huile essentielle d’action répulsive très efficace contre plusieurs types d’insectes, dont l’Aedes Aegypti – le moustique dengue pour les détenus, qui propage également le virus Zika autour – les tiques, les puces et même les cafards.

Depuis plus de 50 ans, l’huile essentielle de citronnelle est utilisée dans les produits de soins personnels, étant le principal ingrédient de plusieurs insectifuges industrialisés. Le pouvoir répulsif de l’huile essentielle de citronnelle est dû à sa composition chimique moléculaire. Les terpènes présents dans l’huile essentielle de citronnelle (principalement le citronnellal, 38-45%, et le géraniol, 18-20%, qui ont un très faible niveau de toxicité chez l’homme) bloquent les voies neurales des insectes qui interfèrent dans leurs mouvements et leur métabolisme sans les tuer. Il est possible de percevoir une telle action grâce à un test simple : placez un diffuseur d’huile essentielle de citronnelle à un endroit où apparaissent généralement de nombreux moustiques, on remarque que les insectes ne s’approcheront pas de l’odeur comme s’il y avait un champ de force invisible sur leur chemin.

L’action répulsive et anti-moustique

– Aspects pharmacologiques et cosmétiques : répulsif pour les insectes, principalement les mouches et les moustiques (y compris la dengue). Réduit la coprophagie chez les chiens et la tendance à aboyer excessivement. Il est antiseptique, anti-inflammatoire (arthrite) et antimycosique (très utile dans les mycoses cutanées). Réduit la faim (inhalation).

– Aspects émotionnels et vibratoires : Pour ceux qui, confrontés à des situations désagréables, manifestent de l’agressivité et de la colère, ayant du mal à dissoudre les mauvais sentiments en eux-mêmes. Pour les personnes envahissantes et collantes.

Le citronnellal présent en forte teneur au sein de l’huile essentielle de Citronnelle, ainsi que le géraniol, permettent d’éloigner les insectes et de détruire leurs larves. Le citronnellal est particulièrement efficace comme répulsif anti-moustique. Pour repousser les Taons, préférer cependant la lavande officinale qui a montré une meilleure efficacité. 

Répulsif : en application locale, diluée entre 10 et 25% dans une huile végétale. Pour une efficacité optimale, il est important de bien étaler sur toutes les parties du corps exposées.

– Lotion pour l’environnement ou les habits : en dilution à 25% dans une base alcoolisée ou une base neutre parfum

– Diffusion : 8 à 20 gouttes d’huile essentielle de Citronnelle, seule ou en mélange avec d’autres huiles essentielles insectifuges, telles que celle de Tea tree, de Géranium, ou encore de Combawa.

Dans quel cas utiliser l’huile essentielle de Citronnelle ?

– Désodorisation et assainissement de l’air

Bon nombre de personnes connaissent le parfum riche, épicé et citronné de cette plante. En plus de ses propriétés anti-infectieuses modérées, l’huile essentielle de Citronnelle aura donc toute son utilité pour assainir l’air ambiant. Ses composés permettront notamment d’éliminer les mauvaises odeurs et de limiter le développement d’agents pathogènes. L’huile essentielle de Citronnelle est souvent utilisée pour éviter ou soulager les piqûres de moustiques. Toutefois, au-delà de ses propriétés anti moustiques et apaisantes, cette huile essentielle présente d’autres atouts. Ses activités anti-inflammatoire, antalgique et anti-infectieuse lui confèrent effectivement un intérêt non négligeable lors d’infections et de douleurs inflammatoires. Pour purifier et assainir l’air, il faut diffuser 8 à 20 gouttes d’un mélange d’huiles essentielles de Citronnelle, de Ravintsara, de Citron, et de Pin sylvestre. quant au désodorisant, il faut mélanger 8 à 20 gouttes d’un mélange qui pourra contenir, selon vos goûts, de la Citronnelle de Java, du Pamplemousse, du Citron, de l’Eucalyptus radié et diffuser.

– Anti-inflammatoire percutané

Grâce à sa composition riche en aldéhydes terpéniques, l’huile essentielle de Citronnelle de Java agira comme un anti-inflammatoire percutané. Autrement dit, elle permettra de réguler les réactions inflammatoires au niveau de la peau. Elle sera aussi utile dans les cas d’inflammations articulaires ou respiratoires. Elle soulagera les douleurs liées à l’ arthrose ou à l’arthrite. Elle peut aussi être utilisée lors de tendinites ou de synovites. Enfin, elle atténuera les douleurs ressenties lors des affections des voies respiratoires, comme par exemple les trachéites ou les laryngites. En application locale sur la zone douloureuse, seule ou en association avec d’autres huiles anti-douleur, telle que la Gaulthérie couchée ou la Lavande officinale, le tout dilué entre 10 et 15% dans une huile de macération de Calophylle, 3 à 4 fois par jour .

– Nervosité, tension nerveuse, détente

Lors d’études sur l’usage thérapeutique de la citronnelle, des propriétés calmantes, sédatives, voir hypnotiques ont été mentionnées. Une action légèrement hypotensive a aussi été observée. Les soirs d’été, une application ou une diffusion de citronnelle, aidera donc, non seulement à lutter contre les moustiques, mais aussi pour les personnes stressées ou nerveuses, à se détendre, à dormir un peu plus profondément, et plus apaisées. Il est conseillé de diffuser 8 à 20 gouttes d’un mélange qui pourra contenir, selon vos goûts, de la Citronnelle de Java, de l’Orange douce, de la Bergamote, de l’Ylang-Ylang, de la Menthe verte.

Huiles essentielles contre essences

L’essence est un composé chimiquement synthétisé pour imiter l’odeur des huiles essentielles, mais il ne suffit pas d’avoir la même odeur, la riche composition des molécules d’huiles essentielles est exactement la caractéristique responsable de l’apport de toutes ses propriétés cosmétiques, pharmaceutiques, thérapeutiques, vibratoires et émotionnelles de l’huile en question. C’est pourquoi les essences de citronnelle n’ont pas le même effet que l’huile essentielle, et je vous mets donc en garde contre toute tromperie. Une huile essentielle ne contient qu’un seul composant dans sa liste d’ingrédients, la plante elle-même. En outre, les huiles essentielles sont plus chères que les essences car leur coût de production est beaucoup plus élevé. Faites attention aux détails et achetez des huiles essentielles auprès d’entreprises et de magasins fiables.

Comme toujours, tout n’est pas fleurs, l’huile essentielle de citronnelle est vasoconstrictrice, elle n’est donc pas indiquée pour l’hypertension car l’inhalation peut augmenter le rythme cardiaque. Donc, si vous avez et/ou s’il y a quelqu’un chez vous qui a des problèmes cardiaques, cherchez d’autres types de répulsifs. N’appliquez JAMAIS l’huile essentielle pure sur la peau. Les femmes enceintes et les enfants dans les thèses peuvent en faire usage, mais il est conseillé de consulter un médecin au préalable.

Test d’allergie avant d’utiliser une huile essentielle :

Un produit 100% naturel est moins susceptible de provoquer des allergies que les produits industriels synthétiques. Cependant, une probabilité plus faible n’est synonyme d’aucune probabilité. Tout le monde peut être allergique à n’importe quoi. Pour le test d’allergie, il suffit d’appliquer une goutte de l’huile et/ou de la recette qui porte l’huile essentielle sur votre avant-bras, endroit du corps où la peau est très fine et d’attendre quelques instants. Si vous commencez à vous gratter, c’est le signe d’une allergie. Lavez la zone immédiatement.

Évitez l’exposition au soleil lorsque vous appliquez des recettes à base d’huile essentielle de citronnelle sur la peau.

Recettes de répulsifs naturels à l’huile essentielle de citronnelle

– Répulsif naturel à l’huile essentielle de citronnelle – Recette 1 : Diffuseur

10 gouttes d’huile essentielle de citronnelle dans un diffuseur électrique (protection de 2 heures). Remplissez à chaque fois que vous en avez besoin et/ou ajoutez des gouttes supplémentaires pour prolonger la protection. Si votre diffuseur est un diffuseur de bougies, celles où il y a une sorte de gourde en céramique sur un bougeoir, ajoutez de l’eau avant de faire couler l’huile essentielle, car la chaleur de la bougie a tendance à surchauffer l’huile, ce qui la fait s’évaporer plus rapidement. Dans les diffuseurs électriques, la chaleur est contrôlée par les watts du produit, donc l’évaporation est plus lente (trouver le diffuseur électrique ICI). Voici quelques conseils :

Placez votre diffuseur près du sol pour obtenir une plus grande surface de protection. Ne placez JAMAIS votre diffuseur, qu’il soit électrique, à bougie ou à tige, en hauteur, car l’huile s’évaporera, s’élèvera et ne protégera plus les zones de reptation. Quelques gouttes d’huile essentielle de girofle d’Inde renforceront le pouvoir répulsif et donneront un délicieux arôme à l’environnement. Vous pouvez également ajouter l’huile essentielle de girofle à d’autres recettes.

– Répulsif naturel à l’huile essentielle de citronnelle – Recette 2 : Vaporisateur

20 gouttes d’huile essentielle de citronnelle dans un vaporisateur avec 50 ml de colonie neutre pour pouvoir l’appliquer dans le corps ou dans un mélange de ½ eau à ½ alcool, de préférence de l’alcool de céréales, dans ce cas vaporiser uniquement dans l’environnement, exemple : rideaux, tapis et meubles perméables.

Dans cette recette, la personne responsable de la diffusion de l’huile essentielle sera l’alcool qui, en s’évaporant, emportera l’huile essentielle avec lui. Il est conseillé de pulvériser toutes les heures.

– Répulsif naturel à l’huile essentielle de citronnelle – Recette 3 : Solution pour la peau

Solution de 2 et d’huile essentielle de citronnelle mélangée à l’huile végétale grasse 100% naturelle choisie.

En bref, 1 goutte d’huile essentielle (0,025 ml) pour chaque millilitre d’huile végétale grasse. Exemple : 5 gouttes d’huile essentielle de citronnelle pour 5ml d’huile végétale grasse. Il suffit de l’appliquer sur la peau. En plus d’agir exactement comme un répulsif industrialisé, il va donner de l’émollience et des acides gras essentiels à la peau en évitant la déshydratation. Les huiles essentielles ont besoin de véhicules porteurs pour se fixer sur le manteau hydrolipidique de la peau. Les huiles végétales grasses (riches en graisses) sont d’excellents vecteurs d’huiles essentielles, mes préférées pour ce mélange sont l’huile de coco et l’huile de graines de tournesol car, outre leur extrême affinité avec la peau, ces huiles sont pratiquement inodores.