Optez pour le maquillage permanent pour embellir vos sourcils !

Maquillage permanent sourcils

Quitter les bras de Morphée et se réveiller avec les sourcils dessinés à la perfection, cela est bel et bien possible avec ledit « maquillage permanent ». Ces tatouages éphémères connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt et que la plupart des femmes s’y laissent de plus en plus succomber. Par son biais, on peut parfaitement intensifier les sourcils, et bien sûr se faire des yeux de biche sans qu’on ait à se maquiller tous les matins, une tâche qui peut à la longue devenir contraignante. Gros plan sur cette nouvelle tendance.

Maquillage permanent des sourcils : en quoi ça consiste exactement ?

Aussi connu sous l’appellation de dermopigmentation, le maquillage permanent s’agit d’une technique artistique visant à magnifier certaines zones du visage dont les sourcils bien sûr. La dermopigmentation des sourcils consiste retravailler et perfectionner les sourcils trop fins, trop clairsemés ou asymétriques. Plus concrètement, il consiste à injecter des pigments sous la couche supérieure de l’épiderme. Le but étant de créer un à un des poils pour ainsi bénéficier d’un rendu final naturel. Contrairement au tatouage des sourcils, l’aiguille utilisée par l’esthéticienne spécialisée ou le dermatologue n’agit pas en profondeur dans le derme. La couleur ainsi créée après les injections s’estompe au fil du temps, voilà pourquoi on le considère comme étant un tatouage éphémère. En général, le maquillage peut durer entre 2 à 5 ans. Sinon, on peut également prétendre à une retouche annuelle visant à retravailler la pigmentation. Si vous aussi vous souhaitez sublimer vos sourcils grâce au maquillage permanent, rendez-vous sur maud-maquillage-permanent.

Les bonnes raisons d’y succomber

À la fois indolore et pratique, le maquillage permanent des sourcils se destine particulièrement aux femmes souhaitant embellir leurs sourcils sans qu’elles aient à se maquiller à chaque réveil. Grâce à cette technique très en vogue aujourd’hui, on évite le fardeau journalier d’un maquillage des sourcils, donc un gain de temps significatif pour les femmes pressées. C’est d’ailleurs la raison de cet immense engouement de la gent féminine pour le maquillage permanent des sourcils. Par ailleurs, il est également à noter qu’avec cette technique de maquillage des sourcils, les risques d’intolérance et d’allergie sont quasi-inexistants en raison du fait que les pigments utilisés lors de l’intervention sont naturels et hypoallergéniques. Autrement dit, elle ne présente aucune contre-indication.

Néanmoins, après la séance, l’usage d’une crème solaire haute protection et fortement recommandée afin d’empêcher les rayons UV de compromettre le temps de cicatrisation. Qui plus est, il faut également éviter de gommer, de gratter ou de mouiller le maquillage durant les 2 semaines suivant l’intervention.

Panorama du déroulement d’une séance de dermopigmentation des sourcils

Requérant un savoir-faire de pointe et une hygiène impeccable, seul un dermatologue est habilité à embellir les sourcils grâce au maquillage permanent. Une telle prestation peut également être proposée par une esthéticienne spécialisée.

Le praticien se charge en premier lieu de déterminer par le biais d’un crayon la forme adéquate. Une fois le premier tracé effectué et la teinte choisie, le praticien veille ensuite à ce que la zone concernée soit toujours désinfectée. Si jamais on est particulièrement sensible, le professionnel peut opter pour une crème visant à atténuer davantage les picotements. Lors de l’intervention, le professionnel se doit de porter des gants stériles et de s’équiper des seringues à usage unique. Soumis à une règlementation draconienne, les pigments utilisés pour embellir les sourcils sont purement naturels et hypoallergéniques.

À l’issue de l’intervention, la pigmentation des sourcils peut toutefois être extrêmement intense, et cela est tout à fait normal. Au bout de 4 à 6 jours, l’excès de pigmentation s’effacera pour ainsi laisser place à la couleur naturelle. Il arrive parfois que le praticien procède une séance de vérification quelques semaines plus tard afin de vérifier si les injections ont bien pris ou pas. Dans l’éventualité certains pigments se seraient trop estompés, le praticien se charge d’effectuer quelques retouches pour y remédier. On parle alors de la technique appelée micropigmentation des sourcils, dont l’objectif est de combler les trous présents dans la ligne de sourcils.

Quel parfum mettre pour aller travailler ?
20 bienfaits de l’huile de tournesol sur la peau, les cheveux et la santé