Le choix d’un bon modèle de soutien-gorge va au-delà de la beauté et de la sensualité de la pièce. Cette dernière est également très importante pour la santé d’une femme. En effet, en utilisant un modèle incorrect, elle peut avoir plusieurs inconvénients. La fonction principale du soutien-gorge est de soutenir les seins et de diminuer le surpoids par rapport à la colonne vertébrale de la femme. Cependant, souvent, influencées par la beauté de la pièce, certaines femmes oublient de vérifier la qualité du soutien-gorge et aussi le type idéal pour leur corps.

Comment choisir un soutien-gorge ?

Chaque femme doit porter un soutien-gorge en fonction de la taille de ses seins et de son dos. Par exemple, lorsque les femmes portent des soutiens-gorge plus petits dans le but d’améliorer l’esthétique de leurs seins, elles courent le risque de provoquer une compression des glandes mammaires, ce qui peut entraîner à l’avenir des problèmes d’allaitement. Les douleurs mammaires sont aussi généralement liées à des modèles incorrects. 

Dans le cas de ceux qui choisissent des modèles plus grands que ceux nécessaires à leur corps, le spécialiste explique que ce choix peut diminuer le soutien et favoriser l’inclinaison de la colonne vertébrale vers l’avant, ce qui provoque des douleurs dorsales. Dans de nombreux cas, les femmes ont déjà une sorte de changement au niveau de la colonne vertébrale et, si le soutien-gorge est inadéquat, il peut augmenter une déviation existante.

Quel modèle vous est adapté ?

Le mot le plus important est le confort, car le modèle de soutien-gorge idéal doit s’adapter aux seins de manière complète et lisse, sans créer de protubérances sur le côté ou le bas des seins. Les pièces avec un modelage de la lumière sont indiquées. Les sangles sont également importantes. Préférez les modèles avec des sangles plus larges et augmentez le soutien. Cela permet également d’éviter que la sangle ne marque trop les épaules (comme si elle coupait la peau). Sur le dos, ils doivent être ajustés pour éviter tout inconfort.

Notez également le type de tissu de la pièce, certaines femmes peuvent avoir des allergies aux types synthétiques. La dermatite de contact peut être plus souvent liée à l’utilisation de vêtements synthétiques et cela s’applique également aux soutiens-gorge. Le conseil est de toujours opter pour des modèles en coton. Lors de périodes plus spécifiques, telles que les menstruations ou l’allaitement, le choix du soutien-gorge doit être différent des autres occasions. À cette époque, les seins deviennent sensibles et peuvent changer de taille. Les modèles plus grands permettent généralement de résoudre les inconvénients.

La relation entre le soutien-gorge et le cancer du sein est une préoccupation de certains scientifiques qui ont fait des recherches sur le sujet, mais aussi de certaines femmes. Cependant, il ne faut pas craindre l’utilisation de l’accessoire. Les soutiens-gorge, avec ou sans bourrelet, ne provoquent pas de cancer. Le mécanisme par lequel la cellule normale se transforme en cancer n’est pas influencé par le type de vêtement.