DOPE

DOPE de Rick Famuyiwa

Exe_120x160-DOPE-HD

Produit par Pharell Williams et Forest Whitaker (rien que ça!), ce n’est pas qu’un film fait par des Noirs pour un public noir. C’est bien plus que ça : Dope a été nommé 9 fois dans les différents festivals de cinéma et surtout il a reçu le Prix du Public à la 41ème édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2015, c’est dire si l’auteur et réalisateur Rick Famuyiwa a réussi à détourner à sa sauce toute la problématique des clichés sur les Noirs, et qui plus est, issus des quartiers dits difficiles.

Le pitch

Malcolm, jeune geek fan de hip-hop des années 90 vit à Inglewood, un quartier chaud de Los Angeles. Avec ses deux amis Diggy et Jibs, ils jonglent entre musique, lycée et entretiens pour entrer à l’université. Une invitation à une soirée underground va entraîner Malcolm dans une aventure qui pourrait bien le faire passer du statut de « geek » à celui de mec cool, un « dope ».

Le personnage qui va tout faire basculer dans la vie de Malcom est le dealer du quartier, interprété par le rappeur A$ap Rocky. On retrouve aussi dans ce casting la délicieuse Zoë Kravitz. Les seconds rôles, comme souvent sont très attachants : Diggy intérprétée excellement par Kiersey Clemons et Jibs par Tony Revolori.

Dope_098

Dope_071

Il faut noter que ce film aura été tourné en seulement vingt-cinq jours ! On peut donc dire que le manque de moyens financiers aura permis de réaliser une sacrée prouesse technique et cinématographique.

Comme beaucoup de réalisateurs indépendants, Rick Famuyiwa a pourtant démarché les producteurs. En définitive, c’est Forest Whitaker qui produit ce film et c’est Pharell Williams qui produit la musique. C’est donc bien entouré que Rick Famuyiwa a pu réaliser Dope et y mettre tous les ingrédients de la culture afro-américaine des 90’ que l’on aime tant.

« Une comédie qui joue avec les clichés du genre et de la représentation des Noirs à l’écran »,

selon Edouard Waintrop, délégué général de la Quinzaine des réalisateurs.

Rick Famuyiwa nous parle de son film :

J’ai été inspiré par les maîtres, comme Woody Allen, ceux qui utilisent la comédie d’une façon très réaliste : Quentin Tarantino, Blake Edwards, des acteurs comme Peter Sellers ou Richard Pryor. »

Rick Famuyiwa n’est pas allé bien loin chercher son scénario: sans parler d’autobiographie, il s’est inspiré de son propre parcours où malgré le fait qu’il ait grandi dans les quartiers défavorisés, il est parvenu à atteindre ses ambitions en poursuivant ses études dans une des meilleures universités de Los Angeles.

 

Dope est une comédie de Rick Famuyiwa avec Shameik Moore (vu dans la série TV “Incredible Crew”) le rappeur A$ap Rocky, Zoë Kravitz (« Nakia », vue également dans « Mad Max : fury road »), Keith Stanfield (« Bug »), Blake Anderson (« Will ») ou Quincy Brown (« Julio », dans le film et fils adoptif de Puff Daddy, dans la vie).

Sortie au cinéma le 4 novembre 2015.

La rédaction a aimé: le rythme dynamique du film, les dialogues bien incisifs, les enchaînements de situations atypiques et surtout les différents personnages parfaitement interprétés, tels que Malcom et ses deux acolytes, Diggy et Jibs.

La rédaction a moins aimé : la dimension dramatique aurait pu être davantage mise en lumière pour rendre plus réaliste la vie du jeune Malcom et de ses amis, sans pour autant tomber dans le cliché.